Le revers de la médaille de la protection sociale

Selon tous les partis politiques actuellement en France, il est nécessaire de réviser à la baisse le coût de la protection sociale. Cet argument déjà débattu dans d’anciennes discussions revient sur le tapis avec les élections. Si dans les années 1980, on utilisait une fiscalisation sans précédent pour financer la protection sociale, aujourd’hui la taxe sur la santé est rejetée par la population.

Le cout de la protection sociale est actuellement cher pour un remboursement qui ne permet pas de couvrir les réelles dépenses en santé des patients, si bien que 60% des salariés refusent de prendre un arrêt maladie et cela malgré le fait que le gouvernement souhaite renforcer la lutte contre la fraude sociale.

Les personnes qui ont accepté un arrêt maladie ont porté témoignage sur le fait qu’ils n’en prenaient pas plus de trois jours, délai correspondant au délai de carence par la sécurité sociale car ils ne recevaient pas d’indemnités journalières. Sur 32% des personnes ayant opté pour l’arrêt maladie, seules 28% en avaient pris supérieur à un mois et 40% ont pris un arrêt maladie supérieur à trois jours.

Mutuelle de santé

On constate la faille de l’assurance maladie obligatoire et cela amène aujourd’hui les français à adhérer une complémentaire santé pour combler le remboursement de la sécurité sociale. Les mutuelles santés proposent différents postes comme la mutuelle optique pour les remboursements lunettes et les consultations, mutuelle prothèse dentaire, mutuelle fonctionnaire dédiée aux agents de la fonction publique, mutuelle nationale pour les militaires, les pompiers et les agents des collectivités territoriales, mutuelle étudiante pour les jeunes…

Pour ce faire, rendez-vous sur un site spécialisé en mutuelle de santé qui vous propose des devis mutuelle et différents outils en ligne qui vous permettent de soumettre une demande pour qu’un courtier puisse faire une étude personnalisée de votre problème de santé et la couverture qui vous est nécessaire.

Dans la même catégorie:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *