On a tous une accumulation d’objets que l’on pense sans valeur dans nos greniers et caves, mais en ces temps de crise, votre palais cache peut-être un trésor dont vous pourriez tirer profit. Alors une fois la fouille effectuée, voici cinq conseils à suivre pour connaître la valeur de vos antiquités.

Conseil numéro un : Vérifiez les estampes !

Généralement, les objets qui présentent une signature ou une estampe de son créateur a de la valeur car cela signifie qu’il n’est pas issu d’une production industrielle. Pour être sûr de repérer cette marque significative, munissez-vous d’une loupe et d’un bon éclairage.

Attention, toutes les estampes ou signatures ne sont pas des gages de valeur car même les artistes et artisans peu connu peuvent signer leurs créations. Cependant, vous avez plus de chance de tirer profit d’un objet estampillé que d’un objet sans signature distinctive.

Conseil numéro deux : Éliminez les objets en mauvais état !

Ce n’est pas parce qu’un objet est ancien ou recherché qu’il a forcément de la valeur. Pour que votre antiquité puisse attirer les amateurs d’objets anciens, vous devez veiller à ce que son état de conservation soit correct. L’objet ne doit donc pas être cassé ou trop abîmé au risque de ne pas trouver preneur. Parfois, il est préférable de faire réparer un objet pour le revendre plutôt que de tenter de le vendre en l’état.

Vous devez aussi faire attention aux éventuels travaux de restauration qui ont pu être effectués par le passé sur vos objets. Ces réparations passées font souvent baisser la valeur de votre antiquité.

Conseil numéro 3 : Evaluer la rareté de l’objet !

Plus un objet est rare, plus son prix peut s’avérer élevé. Pour savoir si votre antiquité est un modèle commun ou non, renseignez-vous auprès d’un spécialiste ou d’un antiquaire de votre quartier. Pour certains objets spécifiques, vous pourrez trouver des informations intéressantes sur internet en visitant des sites spécialisés.

Conseil numéro 4 : Repérer les contrefaçons !

Nombreuses sont les personnes qui pensaient avoir touché le gros lot en découvrant dans leur maison un objet ancien qui à première vue était un objet d’art recherché. En effet, beaucoup de nos antiquités sont en réalité des imitations d’objets d’art. C’est généralement l’état de vieillissement de cet objet qui vous aidera à savoir s’il est vrai ou faux.

Conseil numéro 5 : Regardez aussi les objets récents !

Ce n’est pas parce qu’un objet est ancien qu’il a de la valeur et il en va de même pour l’inverse. Un objet récent peut être suffisamment rare pour valoir son pesant d’or. Ne négligez donc aucune pièce, même si elles peuvent vous paraître anodines.

Pour plus de conseils pour votre palais, nous vous suggérons de consulter ce blog qui saura vous dire comment entretenir votre maison ou votre palais.

Dans la même catégorie:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *