0 Commentaires

Le diagnostic immobilier pour le gaz à Nantes

Faire un diagnostic immobilier dans une ville comme Nantes est devenu nécessaire. Si votre but est de vendre votre bien, vous devrez vérifier que toutes les installations sont dans les normes, surtout celles qui sont liées au gaz. Et que vous ayez un appartement ou une maison, faire ce diagnostic est utile pour tout bâtiment de 15 ans et plus.

La nécessité de faire le diagnostic du gaz

Considérée comme une ville principale de France, Nantes désire pouvoir améliorer son secteur immobilier. Pour cela, il lui est nécessaire de procéder à des diagnostics spécifiques, mais parmi les plus importants, il y a celui du gaz. Cela fait partie d’un diagnostic immobilier à faire à Nantes, comme dans d’autres villes françaises.

Déclarées dangereuses pour l’homme, les installations conformité gaz dans une habitation donnée doivent être contrôlées. Cela concerne tous les bâtiments de 15 ans et plus et pour éviter tout risque d’inhalation accidentelle, l’État oblige tout propriétaire d’un bâtiment mis en vente de faire un diagnostic du gaz. Il est à remarquer que la France recense 6000 personnes environ, victimes de ce produit toxique.

Si le vendeur n’a pas pris ses responsabilités sur ce point, il peut être passible de poursuite. En outre, l’acquéreur doit demander le rapport sur le diagnostic qui a été fait, et cela, avant la signature de la vente. Par contre, dans le cas d’une location, il n’est pas obligé d’informer au locataire.

Comment établir un diagnostic immobilier de gaz ?

Pour établir un rapport de diagnostic gaz au sein d’une habitation, celle-ci doit dater d’au moins 15 ans et plus. La tâche consiste à constater l’état des installations de gaz dans la demeure.

Des points essentiels sont mis en avant : apprécier les appareils de chauffage, la qualité des tuyaux et voir comment sont les systèmes d’aération. Ensuite, il faudra savoir si le bien possède un compteur individuel ou non pour délimiter depuis quand le gaz a été installé.

Après toutes ces évaluations, le diagnostiqueur établira un constat qui possède l’un des trois critères suivants :

  • les installations de gaz ne sont pas un danger pour les propriétaires, donc absence de danger ;
  • dans le cas d’installations défaillantes, il faudra voir si le risque est minime pour les propriétaires ou non ; le spécialiste mentionnera « risque mineur » dans son rapport ;
  • si des fuites de gaz ont été constatées, le professionnel évalue le danger et mentionnera les termes « danger immédiat grave » dans son compte-rendu.

Dans la même catégorie:

Commentaire