Vous devez dans un premier temps imaginer que dès que vous concluez le viager vous n’êtes plus détenteur de la propriété. Le tarif de cession est rétribué par le biais d’une rente, tous les mois ou tous les trimestres. On estime que la rente est indexée sur le prix de la vie, jusqu’à votre mort. Vous êtes alors en mesure de encaisser un capital et par exemple une partie de la somme. Le montant ainsi appelé bouquet doit être fixé entre le preneur et vous. Vous êtes alors en mesure de monnayer le logement inoccupé ou occupé, aussi si vous vous gardez un droit d’usufruit, vous pouvez très bien le louer et par exemple aller dans une résidence de retraite, ou dans votre famille.

Recommandez un capital en complément du revenu. Soyez très mesuré sur la sélection de l’acquéreur. N’oubliez pas que vous avez le droit de monnayer en viager à l’un de vos enfants, mais prenez garde à accomplir les affaires dans les règles, notamment au regard des autres légataires. Par contre, n’exécutez pas cette opération avec un neveu ou une nièce en vous réservant la jouissance de la propriété : à votre mort, la taxe de succession de 55 % seraient due. Comme au cas où la cession n’avait pas eu lieu. Contactez un spécialiste qui déterminera si le bien est estimé au taux du marché, que le contrat augure une échelle du revenu sur le coût de la vie, un étalement équitable des charges aussi des travaux, plus une revalorisation correcte au cas où vous libérez la résidence.

Quels sont les difficultés potentiels, enfin déjà y en a t-il ?

Soyons juste, la réponse est « oui ». Mais quels sont les risques que vous encourez ? Là est la question.
Votre acquéreur peut arrêter de vous verser la rente viagère. Même si le contrat passé augure une garantie hypothécaire et une modalité résolutoire vous autorisant en théorie de retrouver la propriété de votre bien, vous ne pouvez pas être certain d’être protégé à cent %.

Dans la même catégorie:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *