Les services à la personne sont parmi les domaines parmi les plus florissants en France. Les entreprises qui ont investi le filon n’ont cessé de croître depuis l’an 2000, avec ainsi une multiplication par dix des sociétés travaillant dans le secteur entre l’année 2005 et 2007, et des données impressionnantes comme 16 milliard d’euros de valeur ajoutée sur 2009 (Source: Agence nationale des services à la personne). Un engouement qui a sans surprise vu un secteur d’activité grandir, avec notamment l’apparition d’un large nombre de logiciels pour ces sociétés.

Le phénomène de la ruée vers l’or

Si le volume de sociétés de sap a augmenté lors de la dernière décennie, le monde des logiciel de sap a connu la même croissance. Une croissance à grande échelle et avant tout époustouflante, qui, même si elle permet le choix aux sociétés de sap, n’arrange pas non plus la donne et laisse parfois sceptiques les entrepreneurs à l’heure de choisir le logiciel adapté. Pas évident en effet de faire le bon choix et d’identifier quel soft lui conviendra le mieux.

Arrêtez-vous pour lire ces conseils

C’est ce qui explique que nous vous livrons ci-dessous quelques conseils à noter pour choisir votre logiciel de services à la personne. Déjà, il est plus que nécessaire de créer un process de sélection qui permettra de ne pas faire d’erreur: de la rédaction du besoin, à la réalisation du cahier des charges, sans oublier la première consultation avec des éditeurs, veillez à faire les choses étape par étape et ne pas vous presser. Le choix du logiciel permettra bien entendu l’organisation et les grands principes de travail à l’intérieur de votre société, et vous ne devez rien laisser au hasard.

Ensuite, prenez de la distance et restez objectif pendant vos recherches. Ne cédez pas aux commerciaux agressifs, et insistez pour solliciter un essai sur une version en freeware, ou encore un essai sur plusieurs semaines dans le but de vous rendre compte si le logiciel est effectivement conçu pour votre problématique ou non, et quels sont ses points forts et faibles.

Enfin, gardez à l’esprit la formation inhérente à ce choix et la maintenance obligatoire. La prise de position de vos salariés marquera en effet l’adhésion et ainsi l’efficacité de votre nouveau logiciel, et il s’agit d’un paramètre fondamental dans la réussite de ce genre de projets. Ainsi, n’hésitez pas à glorifier les points forts de ce genre de logiciels à vos salariés, afin de bénéficier de leur soutient.

Si vous souhaitez dénicher votre prochain logiciel de service à la personne, avancez sans plus attendre vos recherches par les grands softs du marché comme céZen ou Ximi, qui satisferont sans doute à vos principaux besoins.

Voir le site Webhttp://www.ximi.fr/

Dans la même catégorie:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *