Les vacances sont terminées et vous êtes de retour au bercail en rapportant les précieux super8 de votre père. Vous branchez frénétiquement le projecteur, un rayon apparaît et plus rien, c’est la panne !

La solution serait de faire opérer un transfert super 8 sur dvd. Saga 8mm exécute cette prestation pour tous les formats de films amateurs, et aussi pour les video 8.

La préparation des bobines super 8

Tout débute par un dépoussiérage, une vérification et le cas échéant une réfection des films. Corrompues, trop petite ou fragile, l’amorce est rénovée. Pour exécuter correctement la numérisation des premières images de la bobine il faut une amorce conforme.

Transfert des super 8 sur disque dur

Le transfert vient après la préparation. Chaque image du film est numérisée sur le transducteur d’une caméra digital pour réaliser une digitalisation de film. Une grande concentration est demandée pendant la digitalisation. Un collage peut céder, un bourrage peut survenir et il serait alors nécessaire d’intervenir immédiatement pour éviter de détériorer la bobine durant la numérisation du film. La numérisation pourrait être stoppée aussitôt en cas de problème.

L’exposition est le seul point susceptible de faire l’objet d’un réglage durant la digitalisation. Les passages trop sous-exposés font l’objet d’un réglage afin de régler le diaphragme de l’objectif de la caméra pour recouvrer des informations dans les zones sombres.

On peut éclaircir certaines scènes sous-exposées en procédant ainsi.

Le contraste et la retouche de la colorimétrie sont réalisés derrière la digitalisation du film. En appliquant l’ajustement gamma on peut par exemple récupérer des images convenablement contrastées pour les passages surexposés. Certains cadreurs amateurs insouciants négligeaient d’ôter le filtre pour lumière artificielle en filmant à l’extérieur, le voile bleu qui en découle est corrigé grâce aux ajustements sur la balance des couleurs.

Un codage intermédiaire est alors utilisé après ces ajustements, c’est le DVC HDPRO pour un film en 720P, ou du DVC PRO pour un transfert en définition standard. Afin de ne pas perdre de détails en amont de la postproduction on emploi ce type de codec intermédiaire. Des réglages très précis à l’aide d’une combinaison de filtres sont effectués en postproduction. Cette tâche est effectuée avec des instruments de mesures qui corrigent en s’affranchissant de l’aspect subjectif de la vue humaine.

Les ajustements réalisés influent sur le contraste et les couleurs. Seuls les filtres utiles sont employés, afin de minimiser les calculs informatiques. Un film parfait ne nécessite pas d’ajustement, à l’exception de ce qui sera utile pour contrebalancer l’âge de la pellicule.

Transfert super 8 sur dvd

C’est à cette étape que le codage est fait. De nombreux supports et codages sont faisables, le dvd data en fait partie. L’encodage h264 est destiné aux films en HD, le mpeg2 est le format dans lequel les films en SD sont produits Pour réaliser un montage en rajoutant des titres, un fond musical minutieusement choisie, enlever des passages ou scènes ratés, la numérisation de film sur disque dur est préconisée.

L’authoring termine la totalité de ces opérations. C’est à l’aide de l’authoring que l’on peut naviguer sur un dvd vidéo. La jaquette du dvd est ensuite réalisée. Les différentes étapes se terminent par l’édition du titre directement sur le dvd et la création de la pochette. Spécialisé dans la digitalisation sur dvd, Saga 8mm propose aussi le transfert hi8 sur disque dur.

Voir le site Webhttp://www.transfert-films-dvd.com/

Dans la même catégorie:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *